Comment fabriquer son savon ?

fabriquer son savon

Comment faire son propre savon maison ? De la première étape jusqu’à la dernière étape, comment fabriquer du  savon ? Vous avez besoin des outils  indispensables pour le débutant afin qu’il puisse fabriquer lui-même son savon.

Commençons par évoquer le matériel de fabrication du savon maison. Un des points cruciales avant de se lancer dans la fabrication du savon, c’est de se procurer du matériel que sera dédié uniquement à faire du savon saponifié à froid. Inutile de penser faire des économies en reprenant votre matériel de cuisine et en en vous disant que correctement laver, vous pourrez ré-utiliser sans problème.

Matériel de fabrication du savon

Les ustensiles et le matériel pour faire son  savon artisanal ne peuvent être utilisés pour faire la cuisine. Lors des mélanges et de la fabrique, certains réactifs entrent en contact avec la surface de vos outils et récipients. Ils peuvent rester présents. Il est préférable de ne pas les utiliser pour faire de la cuisine et d’éviter des risques inutiles.

Fabriquer du savon, c’est utiliser des produits dangereux. Tout comme le savonnier professionnel qui fabrique des savons dans une savonnerie artisanale, vous utilisez les mêmes ingrédients. La soude caustique est la substance qui permet d’hydrolyser les matières grasses en savon solide est un ingrédient toxique, corrosif et nocif pour les tissus vivants.

La saponification à froid est une méthode de fabrication artisanale durant laquelle le réaction chimique entre les corps gras et la base génère de la chaleur. C’est une réaction exothermique qui produit de la chaleur lors des premières minutes du procédé de saponification. Vous avez besoin d’un matériel approprié.

La manipulation de l’hydroxyde de sodium nécessite de la prudence. Le mélange doit se dérouler dans une pièce aérée car le soude dégage des vapeurs nocives.  Il est aussi possible de faire le mélange des huiles et de la lessive de soude à l’extérieur. Pensez à votre sécurité et celle de votre entourage (voisins, animaux).

Soude caustique pour faire son savon

L’hydroxyde de sodium qui entre en contact avec la peau créer des brûlures presque immédiatement. Plus le temps de contact est élevé et la concentration de soude est haute, plus les blessures peuvent être d’une grande gravité. Il faut nécessairement un équipement de protection comme les lunettes de protection pour couvrir le visage et protéger vos yeux, un masque pour éviter les projections de soude et du mélange, des gants en latex de bonne qualité et à votre taille, des vêtements de protection.

La soude caustique hydrolyse les huiles en savon naturel et en glycérine. Le surgraissage est réalisé soit en ajoutant des huiles en excès soit par la technique de réduction de soude. A la fin de la saponification, toute la soude a réagit avec les corps gras, il n’y a donc plus de soude dans le savon surgras. La réduction de soude laisse une fraction insaponifiable c’est la partie des huiles non transformées qui permet de surgraisser le savon.

Ustensiles pour fabriquer son savon maison

Dans la liste du matériel, vous trouverez :

  • Une casserole pour chauffer et mélanger les huiles
  • Une cuillère en bois pour mélanger les huiles
  • Une balance électronique de précision au gramme près avec une fonction Tare.
  • Un récipient adapté à la pesée de la soude
  • Un grand saladier résistant à la chaleur et de grande contenance pour le mélange.

Évitez le saladier en aluminium avec lequel la soude peut réagir violemment.

Matériel de saponification à froid

Pour tout l’équipement qui sert à la saponification à froid, il est aussi indiqué d’éviter le matériel métallique. Votre saladier est adapté, un fouet en plastique en silicone fera l’affaire et une spatule en plastique pour racler les bords.

Laisser un commentaire