Saponification à froid

saponification à froid

Saponification à froid : processus pour la fabrication du savon

Vous voulez fabriquer du savon en saponification à froid pour avoir un savon artisanal unique et personnalisé jusqu’au dernier ingrédient alors la technique de saponification à froid est la meilleure solution. Elle vous permet sélectionner les matières grasses, les colorants, les parfums et autres additifs.

Grâce au processus de fabrication à froid, dès que vous avez une recette de savon maison de base, vous pouvez faire preuve de créativité avec le design de votre savon artisanal.

Le savon naturel est fabriqué en associant des graisses et la préparation de soude caustique qui créent une réaction chimique appelée la saponification. Il faut faire fondre les graisses solides et les mélanger avec les huiles liquides  avec la lessive de soude. Ensuite vous pouvez verser la pâte à savon dans un moule à savon.

Vocabulaire de la saponification à froid

Voilà ci-dessous les termes couramment utilisés dans le monde des savonniers amateurs et celui d’une savonnerie artisanale. En plus vous trouverez quelques conseils de sécurité et une liste des équipements dont vous avez besoin pour commencer.

Trace: Il s’agit du moment où les graisses et la soude caustique sont mélangés et qu’ils commencent à durcir. On parle de trace fine lorsque la pâte à savon possède la consistance d’une mince pâte à gâteau. Au fur et à mesure le savon se solidifie et continue de s’épaissir jusqu’à une trace moyenne et épaisse.

Phase de gel: La phase de gel se produit lorsque le savon commence à chauffer (réaction exothermique) et qu’il crée un aspect gélatineux. Il peut être démoulé rapidement. Un conseil pour éviter la phase de gel lorsqu’on commence à fabriquer son savon, c’est de couvrir votre moule à savon avec une couverture.

A noter que la phase de gel  n’influence pas la qualité de votre savon à froid, c’est juste l’aspect esthétique du savon qui est concerné. Le savon solide qui n’est pas soumis à une phase de gel possède un aspect plus mat. Autre astuce pour éviter la phase de gel, c’est de mettre votre savon saponifié à froid au congélateur pendant 24 heures.

Cure : Techniquement, le savon saponification à froid doit  sécher pendant 4 à 6 semaines dans un endroit frais et sec. La période de cure permet à l’eau en excès de s’évaporer et de fabriquer un savon surgras doux qui se conserve plus longtemps.

Calculateur saponification à froid : Pour faire son savon maison, vous avez besoin de réaliser des calculs. Les proportions d’huiles et de la préparation de soude caustique doivent être mesurées au gramme près. Il suffit juste de saisir les valeurs des ingrédients de votre recette de savon maison (poids ou pourcentage d’huile) et le calculateur vous donnera la quantité de soude caustique et d’eau dont vous avez besoin pour votre recette.

Cendre de soude : Il s’agit d’un film inégal, blanc qui se dépose sur le savon. Il se forme lorsque la soude caustique qui n’a pas encore saponifiée,  réagit avec le dioxyde de carbone de l’air. Encore une fois cela n’influence pas   la qualité finale et la sécurité de votre savon en saponification à froid. Votre savon artisanal reste sain et sûr, et il peut être utilisé sous réserve du respect des instructions et des proportions des ingrédients de la recette.

Equipement de sécurité pour la saponification à froid

La soude caustique est un produit corrosif. Il peut être utilisé tout en veillant à respecter des mesures de précautions. Avant de vous lancer et faire votre savon maison, prenez le temps de lire les instructions sur la manipulation de la soude caustique. Évitez la présence d’enfants, d’animaux ou autres distractions dans la pièce où vous fabriquez votre savon. Travaillez de préférence dans un endroit bien ventilé.

Pour  l’équipement de sécurité pour faire son savon artisanal, vous avez besoin:

    • Gants : Les gants  en caoutchouc qui vous couvrent convenablement jusqu’aux coudes. Les gants en latex plus fins offrent aussi une protection optimale.
    • Lunettes de protection : Les brûlures chimiques en cas de projection de la soude caustique sont dangereuses pour vos yeux. Des lunettes de protection couvrantes doivent vous protéger de tous les côtés. Dans le cas où vous portez des lunettes de vue, assurez-vous d’avoir des lunettes de protection qui s’adaptent sur eux.
    • Tenue qui couvre toute la peau exposée : Manches longues, pantalon et chaussures fermées sont nécessaires pour vous protéger contre les éclaboussures inattendues.
    • Masque de protection : loin d’être un équipement facultatif, le port d’un masque est obligatoire.

Laisser un commentaire